Inaptitude et reprise du salarié

 

 

 

 

Mon salarié est déclaré inapte par le médecin du travail, dois-je le licencier ou le reclasser dans un délai d'un mois ? 


- NON - 

L'employeur n'a aucune obligation légale de reclasser ou licencier le salarié déclaré inapte dans un délai d'un mois.

Toutefois, en l'absence de reclassement ou de rupture du contrat de travail à l'issue du délai d'un mois à compter de la déclaration d'inaptitude, l'employeur doit reprendre le versement de la rémunération correspondant à l'emploi que le salarié occupait avant l'inaptitude.